Les joies du visa pour les Etats-Unis

La prochaine étape de programme est un stage. J’ai donc trouvé un stage dans une entreprise américaine basée à Miami. Il a donc fallu s’occuper du… visa! Et c’est une vraie galère. Alors pour faire « simple », pour pouvoir faire un stage aux Etats-Unis il faut obtenir un visa J1, pour l’instant ça parait simple. Sauf que pour obtenir ce fameux visa J1, il faut passer par un sponsor. En France, le sponsor le plus courant s’appelle Parenthèse, et fonctionne en relation avec le CIEE (le sponsor américain). Il faut donc compléter un dossier pour Parenthèse, à compléter par le stagiaire et l’employeur. Et refaire à peu près la même chose pour le CIEE.
Suite à ça, après 3 semaines, Parenthèse va recevoir 3 documents qui sont le DS-2019, le DS-7002 et le reçu de paiement SEVIS, qu’ils vont nous renvoyer. Il faut alors prendre rendez-vous à l’Ambassade américaine pour faire faire le visa (si celui-ci est approuvé), le délai d’attente est d’environ 10 jours (en fonction des périodes de l’année bien sûr). Donc une fois tous les horribles documents en main, j’ai pris rendez-vous à l’ambassade.

J’y suis donc allé, j’avais rendez-vous à 9h30. Alors il faut savoir que les policiers américains ne laissent personne rentrer plus de 15 minutes avant l’heure du rendez-vous. Une fois qu’il est enfin l’heure de rentrer (parce que oui, forcément je suis arrivée en avance), il faut passer un premier contrôle où ils vérifient les sacs et nous contrôlent avec un détecteur de métaux. Ensuite, il faut faire la queue pour un 2ème contrôle où ils fouillent les sacs et enlèvent les produits qui leurs déplaisent.  C’est à ce moment là que j’ai dis au revoir à ma trousse de toilette, ma crème pour les mains, mon baume à lèvre et ma bouteille d’eau; ainsi qu’à mon portable, mon iPod, mon casque et mon chargeur. En échange de tout ça, j’ai eu droit avec une chaine à mettre autour du cou avec un numéro qui correspondait à mon sachet de choses que je n’avais pas le droit d’emmener dans l’ambassade. Après tout ça, on peut enfin rentrer dans le bâtiment! Où ils contrôlent si nous avons bien tous les documents demandés pour faire le visa, si c’est bon on a droit à un petit numéro et on va s’assoir dans une salle d’attente.

Notre numéro va être appelé une première fois pour contrôler si on possède bien tous les documents originaux, j’avais fais des photocopies et heureusement que j’avais aussi les originaux, sinon ils ne délivrent pas le visa tant que l’ont ne leur a pas envoyé les originaux. Une fois ce contrôle fais, je dois attendre encore pour passer l’entretien qui va décider de si oui ou non je pourrais travailler sur le territoire américain. Pour le premier rendez-vous j’ai attendu environ 20 minutes, mais pour le second j’ai attendu au moins 30 minutes. Mon numéro a finis par être appelé. Une très gentille dame m’a dis « Bonjour », pour elle a commencé à me parler en anglais, me demander dans quelle compagnie je travaillerai, combien je gagnerai, comment je ferai si j’ai besoin d’argent, etc. Cet entretien a duré environ 5-10 minutes et puis c’était finis. J’ai pu partir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s