Archives pour la catégorie Stages

Résumé de ces 3 jours de stage!

Bon alors, déjà le bureau est plutôt loin de chez moi. Je mets à peu près 1h10-30 (en fonction de la circulation), pour faire le trajet et je dois prendre 2 bus. Mais ça au final, on s’habitue. J’ai aussi acheté une carte rechargeable de transport, parce que comme il faut la monnaie exacte (vraiment tout pile), pour payer le bus, je trouve vraiment plus simple d’avoir une carte. Donc, je met la somme que je veux dessus et à chaque fois que je monte dans le bus ça me tire le prix du voyage. Et, j’ai de la chance, parce que changer de bus ne me coûte rien, c’est à dire que en validant mon ticket 2 fois, comme il y a moins de 3h entre les deux validations, je ne paye pas. Enfin, j’ai calculé, à 4 semaines par mois, j’en ai quand même pour 90$ de trajet tous les mois, ça vaut pas le bon abonnement bordelais TBC à 17€ par mois, mais on s’y fait.
Ensuite le travail, et bien nous sommes 2 au bureau, je m’entend bien avec ma collègue, elle essaye de m’orienter sur ce qu’il faut faire à Miami, etc.Pour l’instant, j’essaye de me familiariser avec les incoterms. Je m’occupe aussi de certains dossier faciles et le gros de mon travail pour l’instant ça été de m’occuper de faire une brochure pour trouver de nouveaux fournisseurs et/ou de laisser nos fournisseurs nous charger de leurs exportations en Afrique.

Premier jour de stage [15.07.2015]

Wowowowowo! Voilà, aujourd’hui c’était le grand jour! J’ai donc eu aujourd’hui mon premier jour de stage. L’entreprise est assez loin de chez moi, j’en ai pour 1h20 de transport environ et je dois prendre 2 bus, mais par chance, l’horaire de ces bus est plutôt bien synchronisé ce qui fait que je n’ai pas trop besoin d’attendre. Je suis arrivée un peu en avance, puisque je devais commencer à 9h15 et que finalement je suis arrivée à 9h10 et que ma collègue avait un peu de retard. La matinée, elle m’a expliqué comment fonctionnait l’entreprise, le logiciel de l’entreprise, le compte mail, etc. Elle m’a aussi parler de certains clients, du genre de commandes qu’ils avaient, etc. L’après-midi, je me suis familiarisé avec les softwares, j’ai envoyé 2 mails, et elle m’a expliqué plus précisément comment s’occuper d’une commande client et prenant 2 ou 3 cas précis. J’ai aussi eu droit à mon premier dossier, je vais donc m’occuper d’un client régulier qui commande de temps en temps un conteneur de yellow peas (oui, ce sont bien des pois). Voilà pour ma première journée de stage.

Jour J – Départ à Miami [07.07.2015]

Ca y est, c’est le grand départ! Cette fois j’ai réussi à fermer ma valise, et elle n’est pas trop lourd! A la différence de mon départ en Lettonie, ici je n’ai pas besoin de vêtements d’hiver ni de beaucoup de pulls.

Alors, j’ai pris un vol de Bordeaux à Lisbonne, qui a décollé aujourd’hui vers 17h de Bordeaux, et demain je ferais Lisbonne Miami. L’avantage de faire comme ça c’est que la compagnie m’offre la nuit d’hôtel, parce que ma correspondance est longue et c’est un long courrier. J’ai voyagé avec la compagnie TAP Portugal, qui était la moins cher (en sachant que j’ai pris mes billet 1 semaine à l’avance, 808€!!), et surtout qui me logeait à l’aéroport où je faisais mon transfert. J’écris donc depuis ma chambre d’hôtel, Roma Hotel, qui est à l’extérieur de Lisbonne, mais quand même juste à 15 minutes en voiture de la plage. Comme j’ai mis pas mal de temps à trouver le bureau qui allait me donner le nom de mon hôtel et m’expliquer comment je devais m’y rendre, je n’ai pas eu le temps d’aller voir Lisbonne. Et sachant que je suis quand même loin du centre, je ne peux pas y aller à pied, c’est dommage.

IMG_20150707_174521

Photo de la vue pendant mon vol Bordeaux – Lisbonne

IMG_20150707_182150

Gouter servi par la compagnie un peu avant d’arriver à Lisbonne

Les joies du visa pour les Etats-Unis

La prochaine étape de programme est un stage. J’ai donc trouvé un stage dans une entreprise américaine basée à Miami. Il a donc fallu s’occuper du… visa! Et c’est une vraie galère. Alors pour faire « simple », pour pouvoir faire un stage aux Etats-Unis il faut obtenir un visa J1, pour l’instant ça parait simple. Sauf que pour obtenir ce fameux visa J1, il faut passer par un sponsor. En France, le sponsor le plus courant s’appelle Parenthèse, et fonctionne en relation avec le CIEE (le sponsor américain). Il faut donc compléter un dossier pour Parenthèse, à compléter par le stagiaire et l’employeur. Et refaire à peu près la même chose pour le CIEE.
Suite à ça, après 3 semaines, Parenthèse va recevoir 3 documents qui sont le DS-2019, le DS-7002 et le reçu de paiement SEVIS, qu’ils vont nous renvoyer. Il faut alors prendre rendez-vous à l’Ambassade américaine pour faire faire le visa (si celui-ci est approuvé), le délai d’attente est d’environ 10 jours (en fonction des périodes de l’année bien sûr). Donc une fois tous les horribles documents en main, j’ai pris rendez-vous à l’ambassade.

J’y suis donc allé, j’avais rendez-vous à 9h30. Alors il faut savoir que les policiers américains ne laissent personne rentrer plus de 15 minutes avant l’heure du rendez-vous. Une fois qu’il est enfin l’heure de rentrer (parce que oui, forcément je suis arrivée en avance), il faut passer un premier contrôle où ils vérifient les sacs et nous contrôlent avec un détecteur de métaux. Ensuite, il faut faire la queue pour un 2ème contrôle où ils fouillent les sacs et enlèvent les produits qui leurs déplaisent.  C’est à ce moment là que j’ai dis au revoir à ma trousse de toilette, ma crème pour les mains, mon baume à lèvre et ma bouteille d’eau; ainsi qu’à mon portable, mon iPod, mon casque et mon chargeur. En échange de tout ça, j’ai eu droit avec une chaine à mettre autour du cou avec un numéro qui correspondait à mon sachet de choses que je n’avais pas le droit d’emmener dans l’ambassade. Après tout ça, on peut enfin rentrer dans le bâtiment! Où ils contrôlent si nous avons bien tous les documents demandés pour faire le visa, si c’est bon on a droit à un petit numéro et on va s’assoir dans une salle d’attente.

Notre numéro va être appelé une première fois pour contrôler si on possède bien tous les documents originaux, j’avais fais des photocopies et heureusement que j’avais aussi les originaux, sinon ils ne délivrent pas le visa tant que l’ont ne leur a pas envoyé les originaux. Une fois ce contrôle fais, je dois attendre encore pour passer l’entretien qui va décider de si oui ou non je pourrais travailler sur le territoire américain. Pour le premier rendez-vous j’ai attendu environ 20 minutes, mais pour le second j’ai attendu au moins 30 minutes. Mon numéro a finis par être appelé. Une très gentille dame m’a dis « Bonjour », pour elle a commencé à me parler en anglais, me demander dans quelle compagnie je travaillerai, combien je gagnerai, comment je ferai si j’ai besoin d’argent, etc. Cet entretien a duré environ 5-10 minutes et puis c’était finis. J’ai pu partir.

Des nouvelles des stages

J’ai appris hier matin que j’étais acceptée en stage à Miami, je vais travailler dans une entreprise qui fait de l’import/export. Ils envoient en Afrique et aux alentours des produits américains. Je vais donc partir à Miami de mi-fun juillet (en fonction du délai d’obtention du visa), jusqu’à mi-décembre!!

Enfin, il ne faut pas trop se réjouir non plus, je n’ai toujours pas trouvé de 2nd stage, ni finis mon semestre à Riga, restons concentrés