Archives du mot-clé Riga

Copenhaguen

Ce week-end, j’ai décidé de partir à Copenhague! J’y étais déjà allée quand j’étais en 3ème, en échange scolaire, mais je voulais y retourner.

J’ai atterri vendredi en fin d’après-midi à Copenhague et j’ai pris le tram/métro jusqu’au centre-ville pour aller à l’auberge. Mon auberge était située dans l’hyper centre de Copenhague, pour éviter d’avoir plein de frais de transport. Arrivée à l’auberge, j’ai déposé mes affaires et puis avec d’autres personnes de ma chambre on est allé se promener dans Copenhague, puis on a cherché où manger. Il faisait déjà nuit, du coup ça a été assez difficile de vraiment se faire une idée pour le moment de la ville, par contre en regardant le prix des restaurants on a pu se faire une idée des prix : absolument extrêmement chers voilà. Après avoir beaucoup savouré nos hamburgers on est rentré à l’auberge, puis on a passé la soirée au bar de l’auberge à discuter, plutôt sympa. On ne s’est pas couché trop tard, car le lendemain on voulait faire le free walking tour qui partait à 10h45 de l’auberge.

Samedi, je me suis réveillée vers 9h30, du coup j’ai décidé de partir me promener un peu avant le walking tour, pour commencer à « m’imprégner » de la ville, et aussi m’acheter un truc pour le petit dèj. Vers 10h40 j’étais de retour à l’hôtel, prête pour partir à 10h45. Le tour a quand même duré 2h30, mais on a appris plein de choses sur Copenhague, et notamment que globalement la ville a « burn down » au moins 5 ou 6 fois, du coup petit à petit tout a été construit pour permettre un meilleur accès aux camions de pompiers et éviter le plus possible les feux. De manière plus générale, la ville est née autour de l’an 1000, et a vu passer pas mal de roi et de reines, une révolution, les nazis, pour devenir aujourd’hui la Copenhague que l’on connaît. Copenhague s’est beaucoup développé grâce au commerce maritime, et aussi grâce à la bière (Carlsberg est une bière danoise!).

La révolution de Copenhague, qui il me semble a eu lieu sous Frédéric VII, est assez rigolote (de ce que le guide en a raconté). Il paraîtrait qu’influencés par le mouvement des lumières, les révolutionnaires aient décidé de se rejoindre au pub pour décider de mener une révolution, et passant la nuit au pub pour s’organiser, ce sont réveillés le lendemain avec une jolie gueule de bois. Lorsqu’ils sont entrés dans le Palais Royal pour renverser le roi, celui-ci, ayant eu vent de ce qu’il se passait, avait de lui même renvoyé tous ces « ministres » et écrit une constitution pendant la nuit. Je ne sais pas si l’histoire est romancée ou pas, probablement, mais en tout cas elle a le mérite d’être assez amusante.

La famille royale danoise, qui vit dans le centre historique de la ville, essaye le plus possible d’avoir une vie normale. Les enfants vont à l’école publique, les membres de la famille royale font du vélo dans ville, etc. Les danois respectent beaucoup leur vie privée, il n’y a pas de paparazzi pour vélos des photos, et même les danois eux-mêmes font attention.

Quand la visite a été finie, on s’est promené dans la ville et on en a profité pour manger avant notre deuxième tour.

Vers 15h on s’est donc tous retrouvée pour le 2ème walking tour qui cette fois allait sur l’île Christianshavn et en Christiania. Cette île a été développée par le Roi Christian, et c’est aussi là que se situe the free town of Christiana qui est plus ou moins un état indépendant qui regroupe une communauté un peu hippie libertaire qui était historiquement constituée de squatteurs et où il est aujourd’hui plus ou moins légal d’acheter et de fumer du cannabis (grande attraction touristique). Ça ressemble en fait à une sorte de squat géant autonome, mais le concept est assez intéressant. À côté de ça, l’île Christianshavn est un quartier plutôt hype dans lequel se trouve principalement des immeubles à l’architecture très moderne dans le style scandinave, et un énorme hall où l’on se regroupe plein de foodtruck, plutôt sympa. À la fin de notre visite, on était absolument gelé, du coup on a décidé de rentrer à l’auberge. Et on a profité pour dîner là-bas. Et puis pour y passer la soirée aussi, mais cette fois on s’est vraiment couché assez tôt parce que l’on était plutôt fatigués d’avoir passé la journée dehors dans le froid à marcher.

Dimanche, on s’est levé pas trop tard et on a pris le petit dèj à l’auberge, puis on est parti pour une grande promenade dans la ville. On a visité la partie est et nord de la ville, dont le Jardin botanique, au moment d’une averse, timing parfait, puis en passant par le château on est allé voir… la petite sirène!! Que je n’avais pas vu la dernière fois que j’étais venue à Copenhague puisqu’elle avait été déplacée au pavillon danois pour l’exposition universelle de Shanghaï. Et bien, bah, comment dire, c’est une belle sirène toute petite n’est-ce pas. On remerciera Anderson pour son très jolie compte, dont l’histoire est bien moins belle que celle de Walt Disney puisque la petite sirène ne trouve jamais l’amour, et on remerciera le fils de Mr Carlsberg d’avoir offert cette statue à la ville de Copenhague, mais bon voilà hein. Ensuite, un peu déçus, mais pas découragés, on a décidé d’aller voir ce fameux food court, et on s’est posé là bas un petit peu, puis on est retourné dans le « port » pour prendre le bateau et faire un petit tour sur les canaux. Les canaux de Copenhague ne valent pas ceux d’Amsterdam, mais sont quand même sympas. Ensuite, comme on était absolument gelé on a décidé d’aller se réchauffer dans un café, puis on a fait une très grosse promenade pour rentrer à l’auberge. Le soir, on a passé la soirée tous ensemble vu que c’était notre dernière soirée et que vraiment on s’était super bien entendus.

Lundi matin on a eu un peu de mal à se lever, mais on a quand même réussi à aller visiter le City Hall, l’équivalent de la mairie, avant que j’aille prend mon avion direction retour à Riga.

Ce voyage à Copenhague a été vraiment sympa, j’ai beaucoup aimé y retourner, même si quand même les prix sont beaucoup trop élevés. Autre avantage non négligeable, les danois sont un peu comme les Néerlandais et manger vegan au Danemark c’est plutôt facile, et ça j’aime beaucoup.

Les premiers flocons

Mercredi soir, on a eu nos premiers flocons, qui n’ont malheureusement pas du tout tenus, mais jeudi matin, à mon grand bonheur il neigeait encore quand on s’est réveillées! Axelle est même venu me lever, parce qu’elle sait que j’adore la neige, pour me montrer comment toute la rue était enneigée. Il m’a fallu pas plus de 5 minutes pour sauter dans mes grosses chaussures, enfiler mon manteau et sortir sous la neige. Ca faisait plus d’1 an et demi que je n’avais pas vu la neige, puisqu’à Noël dernier il fait 15°C à Bordeaux et malgré ma tentative d’aller dans les Pyrénées, une fois arrivée chez mes copains de Pau il n’y avait pas de neige sur les pistes (oui oui en Janvier). Du coup je ne fus que joie lorsqu’il a commencé à neiger! Malheureusement comme on avait beaucoup de travail jeudi je ne suis pas beaucoup sortie.. Mais on s’est rattrapé vendredi: même si on a eu cours toute la journée (dont 2 examens), on a profité des pauses pour faire des grosses batailles de boules de neige et on a même construit un bonhomme de neige!

Il a aussi neigé tout le week-end et on en a bien profité! A l’heure où j’écris ce post, lundi soir, 17:00, nuit, il neige encore.

Petite info, je pars en voyage dès demain, mon avion décolle à 7h10 du matin, c’est le retour de Juliette la voyageuse!

Premiers jours de cours et appartement

Lundi dernier nous avons eu nos premiers cours, au passage nos cours ne devaient pas commencer avant le 9 ou le 15 septembre, heureusement que l’on est arrivée plus tôt. Les cours sont différents mais les lieux sont les mêmes, c’est un peu bizarre. Concrètement on va avoir un premier semestre assez chargé en termes de cours et un deuxième semestre très léger mais par contre on devra rédiger notre mémoire de Bachelor (50-100 pages) donc ça va être plus difficile mais on pourra gérer notre emploi du temps comme on veut.

On a aussi déjà des problèmes avec l’emploi du temps la coordinatrice Erasmus qui doit s’occuper de nous… Il faut rester positif ça va sûrement s’arranger.

Depuis que l’on est arrivée avec Axelle notre seul objectif c’est de trouver un appartement. On a visité de tout, des taudis insalubres aux appartements de luxes mais ça a été très compliqué de trouver un appartement qui correspondait à ce que l’on cherchait : quelque chose de propre et simple. Il faut aussi rajouter à ça que les prix ont été tirés vers le haut artificiellement par les agences et que l’on ne veut pas payer trop cher. Finalement on a fini par trouver ce que l’on voulait, un peu excentré du centre-ville mais ça nous fera marcher c’est mieux. L’appartement est assez grand, avec un super salon lumineux. On a commencé à s’installer, avant-hier on est allé faire quelques courses de fournitures et hier on est allé faire des courses de provisions. On s’installe doucement mais sûrement.

Le grand retour

Comme vous devez sûrement déjà le savoir, cette année je retourne à Riga pendant 1 an. Cette fois, j’ai essayé de mieux m’organiser mieux que d’habitude pour l’organisation de mon départ, sauf que j’ai repoussé le plus possible et donc mon voyage jusqu’à Riga fut pour le moins extravagant. J’ai volé avec Vueling, et de fait je suis passée par Barcelone, pas par plaisir bien sûr, mais parce que c’était le moins cher (bon et aussi un peu parce qu’en bonus c’était rigolo). J’ai décollé de Bordeaux vendredi 2 septembre à 18h, pour arrive à Barcelone vers 20h et redécoller à 00h (enfin 1h puisqu’on a eu du retard, on ne pouvait pas atterrir à Riga) et arriver à 5h du matin à Riga, voilà voilà. J’ai aussi fait envoyer ma valise par une compagnie qui s’occupe d’envoyer les bagages à l’étranger et avec laquelle ça me revenait moins cher, et surtout avec laquelle je pouvais emmener 30 kg dans ma valise. Le départ de Bordeaux fut un peu difficile, c’est la première fois que je passe autant de temps à Bordeaux entre 2 expatriations. Mais bon, comme je retournais à Riga tout allait bien.

À mon arrivée à Riga j’ai un peu dormi à l’aéroport et puis j’ai pris le bus pour rejoindre le centre-ville, et même à 6h30-7h du matin il y a des gens qui sentent l’alcool dans le bus, c’est génialement anormal. Je suis arrivée vers 7h30 dans la vieille ville et personne n’était encore levé, par contre il restait des gens qui ne s’étaient pas couchés, comme d’habitude. Je suis allée à mon hostel pour déposer mon gros sac de rando. Je ne pouvais pas m’installer à l’hostel avant 13h, du coup je suis repartie dans le centre-ville pour m’installer dans un café. J’ai mangé le midi avec un copain de KEDGE et j’ai retrouvé ma coloc Axelle qui avait booké l’hostel vers 13-14h et nous avons enfin récupéré les clefs de notre chambre.

C’est en entrant dans la chambre que nous avons découvert qu’en fait nous allions habiter dans un taudis insalubre avec 1 salle de bain pour 15 chambres… Heureusement Axelle avait pris des draps et on a pu à peu près arranger le lieu. Du coup nous sommes assez vite ressorties pour passer à l’attaque et trouver un appart. Ça a été notre plus grande activité du week-end. Nous avons globalement passé tout le week-end à nous promener dans la ville qui nous avait manquée, chercher et visiter des apparts et revoir de vieux copains.

C’est étrange de revenir à Riga, mais ça me plaisir, je me dis que c’est le seul endroit depuis 1 an et demi et 3 lieux de vie différents où je me sens vraiment chez moi. Ce qui est le plus bizarre c’est que même si je suis ici avec Axelle il n’y plus tous nos autres copains, mais pas d’inquiétude on va s’en faire de nouveau et certains sont toujours là. Je suis vraiment contente d’être à Riga. La ville est toujours aussi belle et pleine de positivité, ça va être très sympa ces 1 an.

La collecte

Comme vous avez peut-être pu le remarquer, depuis quelques jours dans la partie à droite du blog il y a possibilité de participer à une collecte. Alors, pourquoi une collecte? Tout simplement parce que à mon retour en Europe, en surtout en Lettonie, j’ai l’intention de voyager beaucoup beaucoup, aller en Norvège, Suède, Finlande, République Chèque, Slovaquie, Hongrie, etc… Cette collecte a donc pour but de financer ou d’aider au financement de ces voyages.

Ce que je voudrais faire:

  • partir 2-3 semaines pour visiter l’Europe du Nord: prendre l’avion jusqu’en Norvège, puis visiter la Suède et Finlande et revenir par le bac en passant par l’Estonie.
  • Profiter des vols low cost de Ryan Air et Wizz Air (il y a sûrement d’autres compagnies que je ne connais pas) pour aller en : République Chèque, Slovaquie, Hongrie, Autriche.
  • Partir 1-2 semaines en Russie pour visiter Moscou et St Petersbourg (et pourquoi pas plus)
  • Eventuellement aller en Géorgie, Serbie, Israël et à Istanbul

Je sais que ça fait beaucoup de voyages, mais comme on va rester 9 mois en Lettonie, on aura le temps de voyager, et puis je veux aussi profiter du fait que je suis encore étudiante et que donc j’ai encore du temps pour voyager, car ça ne sera sûrement plus le cas quand je serais diplômée.

Je m’engage aussi personnellement à envoyer des cartes postales pendant mes voyages, à la seule condition bien sûr que vous m’envoyiez vos adresses, parce que sinon ça va être compliqué.

Et surtout, si vous participez à la cagnotte:

hbdcysz

Opéra! [23.05.2015]

Une copine est venue me voir pour une semaine, la semaine dernière, et donc je l’ai emmenée à l’opéra voir les Noces de Figaro (que je n’avais jamais vu d’ailleurs).

C’était plutôt sympa, les décors et les costumes étaient modernes et c’était plutôt bien fait. Les chanteurs étaient plutôt compétents, particulièrement une des chanteuses qui avait un coffre assez impressionnant! Cette fois nous étions placées au deuxième balcon, mais au 1er rang et nous avions vu sur toute la scène. J’ai aussi beaucoup aimé le chef d’orchestre, qui j’ai trouvé dirigeait très bien.

Voilà quelques photos.thumb_IMG_6851_1024 thumb_IMG_6852_1024 thumb_IMG_6853_1024